Elle Sera Toujours Avec Toi

Angel essaya de tenir le plus longtemps possible. Quand il ne put plus le supporter, il quitta son bureau.

« Devrions-nous partir aussi? » demanda Illyria.

« Ne fais pas attention à lui, » répondit Spike. « C’est juste qu’il déteste cette partie. Ca le fait pleurer. »

« Est-ce une femmelette? »

Le vampire soupira. « C’est un film triste, les gens sont censés pleurer. Ca ne fait pas de lui une femmelette. » Il se tourna vers le dieu-roi. « Au fait, ne lui dit pas que j’ai dit ça. »

Illyria hocha la tête d’un air grave. Spike se retourna vers l’écran, et elle fit de même.

« Petit Pied est-il nigaud? »

« Quo-? »

« Il confond une simple ombre avec un être décédé, » expliqua-t-elle avec une stupéfaction détachée.

« Ecoute, la mère du petit vient de mourir, d’accord? » Pourquoi avait-il accepté de regarder la télé avec le schtroumf géant en premier lieu? Il aurait dû savoir qu’elle allait tout le temps interrompre. « Elle lui manque et il voudrait tellement qu’elle revienne qu’il pense qu’elle est là, même si c’est juste une ombre. C’est ce que le chagrin fait aux gens. »

« Mais il n’y a que de la pierre en-dessous. »

« Hé bien, c’est maintenant qu’il le réalise, pas vrai? »

Ils regardèrent en silence jusqu’à ce que Lorne entre une minute plus tard.

« Hey, je viens de voir le patron en train de marmonner sur une crasse dans les yeux, mais la seule chose qui s’y trouvait, c’était un bon vieux morceaux de tristesse. Tout va bien? » Lorne aperçu l’écran de télévision. « Oh. »

« Ces images le font pleurer, » l’informa Illyria. « Spike est incapable de m’expliquer convenablement pourquoi. »

Le vampire se renfonça sur son siège et l’ignora.

« Ce n’est rien, ma myrtille. Je sais pourquoi. »

« Je n’apprécie pas ce passe-temps. »

Lorne ne lui répondit pas, mais s’installa et regarda.

 

Leave a Reply

*

%d blogueurs aiment cette page :