Jeu

 
Quand mon ventre a d’abord commencé à se bomber, une peur qu’aucune terreur n’avait encore mise en moi m’a consumée.

Naturellement mes premières traînées de pensées n’étaient pas conventionnelles. Je n’ai pas sauté directement à la conclusion de la grossesse comme d’autres femmes l’auraient fait. Mais elles sont humaines. Je ne le suis pas.

Et maintenant j’observe avec émerveillement et trépidation ma taille s’agrandir, mon sang mort battre avec un battement de cœur disparu depuis longtemps pour nourrir le petit enfant au sang chaud qui est courbé à l’intérieur de mon utérus délaissé.

Bien que j’aie rempli mon assiette de bels hommes ces derniers mois, je n’ai aucun doute ou de seconde pensée sur qui est le père.

Les gens appellent les enfants des miracles, des petits anges. Et je ne connais qu’un ange qui aurait pu m’apporter ce soi-disant miracle.

Je commence à me moquer de moi, me souvenant du temps où la torture et le déchirement était une sorte de préliminaires entre nous.

Et maintenant Angel a trouvé un jeu pour nous, et ça sera tellement plus complexe que simplement l’assommer dans une grange en feu et m’enfuir avec le dernier cheval. J’ai toujours gagné nos jeux, et Angélus me punissait des façons les plus sanguinaires de sorte que le souvenir charme encore ma mort pendant le jour.

Mais j’ai ce sentiment effrayant que je vais perdre cette fois.

Fin.

Leave a Reply

*

%d blogueurs aiment cette page :