Juste Un Mot

La mort.

C’est juste un mot. Un petit, minuscule mot. Alors pourquoi est-ce qu’on le craint autant ? Pourquoi est-ce que je le crains autant ? J’ai 21 ans. Je ne suis pas censée mourir. Du moins pas encore. Je suis censée vivre une longue vie en bonne santé. Me marier avec l’homme de mes rêves et avoir beaucoup et beaucoup d’enfants. Mais en réfléchissant à ces espérances, je sais maintenant que j’aurais dû réaliser qu’elles n’ont jamais été censées se produire. Je suis amoureuse du seul homme avec qui je ne pourrais jamais être. L’enfant que je considère comme le mien, n’est pas à moi. Et la longue vie en bonne santé que je suis censée vivre est juste une illusion.

Skip m’a raconté une histoire drôle hier. Il m’a dit que les Puissances Supérieure ont fait une erreur. Je n’aurais jamais dû avoir les visions. Quand Doyle me les a données, quelque chose a mal tourné. Un humain n’est pas censé les porter. Pas parce qu’ils en sont incapables. Juste parce qu’ils ne peuvent pas. Ce n’est pas possible physiquement. Une erreur. Ca me fait une belle jambe. Je suis une humaine et j’ai des visions. Alors qu’est-ce qu’il est censé m’arriver ? Je lui ai posé la même question et il m’a simplement regardée. N’a pas répondu, n’a pas dit un mot. M’a simplement regardée. Mais ce regard disait tout.

Donc maintenant c’est officiel, je vais mourir. Peut-être pas demain, peut-être pas la semaine prochaine. Peut-être même pas dans quelques mois. Mais je mourrai avant d’atteindre l’âge de 25 ans. Donc ça signifie qu’il me reste à peu près 4 ans. Mais hé ! On ne sait jamais. Peut-être que je vais être chanceuse et me faire tuer par un démon gluant et puant avant que ça n’arrive. Hé, attendez un moment. Ca sonnait mieux il y a quelques minutes.

J’ai pris une décision cependant. Je ne le dirai pas à Angel. Ni à qui que ce soit d’ailleurs. Je ne peux pas être sauvée par une potion magique ni par un sort farfelu. Au fond, personne ne peut rien faire. Si je le dis aux autres. Ils vont s’inquiéter, ils vont essayer tout ce qui est en leur pouvoir pour me sauver. Et je ne peux pas leur permettre de passer par-là. Ils vont pousser leurs limites et quand je mourrai finalement, ils se sentiront coupables de ne pas avoir été capables de me sauver. Je veux que ma mort soit rapide et aussi normale que possible. Bien que normale ne semble pas vraiment approprié.

Alors, au fond, c’est mon histoire. A propos des Puissances Supérieures qui me baisent une fois de plus. Moi, en train de mourir sans même que l’homme de mes rêves ne le sache. Et ne pas être capable de voir grandir le seul enfant que j’aurais jamais. Ca semble triste d’une certaine façon, pas vrai ? J’y ai beaucoup réfléchi ces temps-ci et je crois que je m’y attends finalement. La peur est toujours là, mais plus aussi puissante qu’avant. Mais pour vous dire la vérité. Là tout de suite je ne me sens pas brave. La seule chose que je veux faire c’est me glisser dans les bras d’Angel et pleurer. Et je veux qu’il me dise que tout va s’arranger et qu’il ne laissera rien de mal m’arriver. Mais je sais que ça n’arrivera jamais.

Fin.

Leave a Reply

*

%d blogueurs aiment cette page :