Un Plan Bien Pensé

QUOI?!

“Angel! C’est fantastique!”

Je pense que je viens d’entrer dans la 4ème dimension.

“Whoa, génial Angel! Sortir dîner et tout!” Gunn aussi? Ca ne peut pas être réel.

Angel ne peut pas avoir de rendez-vous.

“Elle semble vraiment gentille,” Fred???

Angel ne peut pas avoir de rendez-vous.

“C’est certain. Une gentille jeune femme si je puis dire.”

Angel ne peut pas avoir de rendez-vous.

La voix? Tu voudrais pas m’aider un petit peu là?

“Angel ne peut pas avoir de rendez-vous!”

Et tout le monde me regarde simplement. Il y a un mot qui va avec l’expression sur leur visage: abasourdi. Ahuri marche aussi, d’autant plus que j’aime vraiment ce mot. Oh! Et ‘sérénissime’ est, genre, le mot le plus mignon jamais inventé… Bien que je ne sois pas sûre de ce que ça veut dire.

Oops, je me suis un peu écarté du sujet. Hi.

Quoi qu’il en soit, il semblerait que je sois la seule voix de la raison pour le moment. Je suis la seule qui à avoir leurs têtes penchées sur moi. Je suis — Oh mon dieu. Je suis toujours couchée par terre. Idiote !

Je vais me relever toute seule du sol et gracieusement… OK, donc ça n’était pas vraiment gracieux du tout. Ca a totalement ruiné l’ambiance sérieuse et convaincante que j’essayais de produire.

“Cordélia, que veux-tu dire par ‘Angel ne peut pas avoir de rendez-vous’?” Tsk, tsk, tsk, Wesley… DUH!!

“Bien, Wes. Quand je dis qu’Angel ne peut pas avoir de rendez ce que je veux vraiment dire, c’est qu’Angel peut avoir un rendez-vous. Wow, Wes, tu me lis tellement bien!” Je vais agiter mes bras en l’air pour une emphase extra ‘c’était une question stupide’. “Dites-moi. Je suis transparente à ce point-là?” D’accord, il est temps d’être sérieuse, “Qu’est-ce que tu crois que je voulais dire, Wes? Je voulais dire qu’Angel,” Je pique Angel avec mon doigt dans son torse pour souligner mon argument, pas pour le simple plaisir de le toucher. Juré. “Ne peut pas avoir de rendez-vous.”

Super. Maintenant Angel me regarde comme s’il était un garçon de cinq ans dont le poisson rouge préféré, ‘Skippy’, flotte à la surface de son bocal. Il ne sait pas pourquoi Skippy ne nage pas, mais il sait que ce n’est pas bon.

Wow. C’était vraiment une super analogie. Parfois je me surprends moi-même.

“Cordy, pourquoi je ne peux pas avoir de rendez-vous?”

Pour un mec vieux de 250 ans, Angel est considérablement naïf.

“Hum, est-ce que le mot ‘vampire’ signifie quelque chose pour toi? ‘Malédiction’, ça ne te dit rien?”

“Cordy, c’est juste un rendez-vous. Ce n’est pas comme si on allait…”

Ouais, t’as plutôt intérêt à ne pas finir cette phrase.

“Cordélia, ce n’est pas parce que tu n’aimes pas Carly qu’Angel ne devrait pas se permettre de la fréquenter.”

“Wes, tu es loin du sujet, là. Comme si le sujet était en Russie, et que toi, tu étais sur Jupiter!”

OK, alors cette analogie n’était pas aussi super que mon analogie Skippy… Mais, purée qu’est-ce qu’une fille est censée fournir avec une envergure de trente secondes?

“Maintenant, Cordélia—“

“OK, alors je ne l’aime pas. Tu m’as eu. Mais ça ne signifie pas que c’est la seule raison pour laquelle elle ne peut pas sortir avec Angel.”

“Ca t’ennuierait de partager?”

Oh, alors maintenant c’est un temps de partage. Et c’est justement super car j’ai des tonnes et des tonnes de raisons au pourquoi Angel et elle ne peuvent pas sortir ensemble. Des tonnes.

“Bien! Elle est totalement,” hum… “Et en plus elle a trop de,” Puisque je ne peux pas sortir mes mots, je suis en train, pour une raison qui m’échappe totalement là tout de suite, d’agiter mes bras comme une… un… chimpanzé ! Arrête Cordélia. Arrête! Que quelqu’un m’arrête. “Oh, et n’oublions pas le,” Plus de gestes sans but des bras, “Et elle,” Et pour compléter le tout Mesdames et Messieurs, je vais imiter un singe et coller un doigt dans ma bouche. Merci, merci. Je serai ici jusqu’à jeudi.

Où est un portail dans lequel sauter quand vous en avez vraiment besoin ? Ou peut-être un gentil tremblement de terre de 7 sur l’échelle de Richter, pour que le sol s’ouvre et m’avale en entier ? N’importe quoi !

“Cordy, ce ne sont pas des raisons. C’est juste toi qui fait des sauts de pantins, sans les sauts.”

Merci, Gunn. Je peux toujours compter sur toi pour énoncer l’évidence et multiplier mon humiliation existante par, genre, un millier.

“Hum, je dois ramener Carly chez elle. Elle attend toujours dehors,” Angel qui se fait la malle. Typique.

Carly. Hmph. Je ne lui fais pas plus confiance que je l’apprécie. Je sais qu’elle va essayer quelque chose avec Angel. Et avec lui étant tellement… mâle et elle étant… là, comment peut-il résister?

“Angel! J’ai un mot pour toi: Malédiction!”

Ouais bien, ‘grr’ à toi aussi, monsieur. Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter un grognement? Juste pour ça je ne dis pas Aurevoir.

Pourquoi est-ce que tout le monde le regarde alors qu’il part? Ne me comprenez pas mal; c’est une belle vue. Quoi? J’ai la permission de regarder une fois de temps en temps. Mais pas de toucher. Et il a les plus belles fess—

“Bien, Cordélia, c’était une superbe démonstration de jalousie si je puis dire.”

Ja- Jalouse?!

“Je ne suis pas jalouse, Wesley!”

“Oh vraiment? Alors pourquoi tu ne pouvais donner une raison valide au pourquoi Angel ne devrait pas aller à ce rendez-vous?”

Hum… En train de dessiner un blanc ici.

“Hmph. C’est facile. Bien… Juste… Parce que!”

Maintenant ça c’était une super explication. Simplement fabuleuse.

“Parce que?”

“Ouais! Parce que.”

Wesley vient de pousser un soupir! Pour moi! Dieu, je suis tombée si bas.

“Cordélia, tu as des rendez-vous tout le temps et—“

Quoi? J’ai bien entendu?

“Whoa! Arrête juste là le Britannique! Je n’ai pas eu de rendez-vous depuis des lustres ! Ne me lance pas ce regard, Wes! Tu sais très bien qui était mon dernier rendez-vous ! Je sais que tu te rappelles de David.”

Nous y voilà… il vient de comprendre.

“C’est juste, tu as sacrément intérêt à t’en rappeler parce qu’on a été obligé de payer sa thérapie avec le budget de l’agence après que Gunn, Angel et toi l’ayez ‘accueilli’!” Faire ces petits guillemets avec les doigts est vraiment marrant.

Le regard de culpabilité. Un point pour moi!

Est-ce que Gunn croit vraiment que je ne peux pas l’entendre ricaner d’ici?

“Arrête ça!”

Oh ouais. J’ai toujours le truc. Mais je me sens tellement mal après, quand Gunn commence à avoir l’air blessé. Je suis une pleurnicheuse!

“Gunn, je suis désolée. Je ne voulais pas te parler comme ça. Ca a juste été une nuit difficile.”

“Hey, sans rancune, Cordy.”

On se chamaille peut-être comme chien et chat mais j’adore ce mec. Chaque seconde où on ne se dispute pas, où on ne se déteste pas, où on ne menace pas avec une arme mortelle, je les aime d’un bout à l’autre.

Ooooooook. C’est parfaitement sensé d’une sorte de façon ‘qui n’est pas du tout sensée’. Mais je les aime.

“Wes, mec, j’me tire à la maison. Tu veux que je te dépose, Cordy? Ou est-ce que tu veux rester dans les parages pour attendre Angel?”

Rester dans parages pour attendre Angel comme un gentil petit chien. Je ne crois pas.

“Je viens avec toi, Gunn.”
*La nuit suivante…*

J’ai passé les dernières 18 heures à broyer du noir. Broyer du noir! Je sais! Vous arrivez à le croire? Je ne peux toujours pas donner une raison au pourquoi Angel ne peut pas aller à un rendez-vous avec – elle – mais je sais qu’il ne peut pas ! C’est, genre, contre toutes les lois de la nature. Folie totale…

Donc j’ai un plan. Oui, un plan. Je suis une femme vraiment pathétique, je sais. Mais sinon, le plan:

Faire tout et n’importe quoi en mon pouvoir pour empêcher Angel d’aller à ce rendez-vous.

Ouaip. C’est le plan. Qu’est-ce que c’était? Le Plan B vous avez dit? Je n’en ai pas.

En fait… la menacer pourrait marcher. Je rigole… Je suis pratiquement sûre que je rigole… OK, donc c’est une chance cinquante-cinquante pour que je rigole juste… trente-septante…

Concentration!

Elle va passer la porte à n’importe quel moment maintenant. Je dois être préparée.

Je rirais de l’absurdité de la situation si Angel n’était pas assis au comptoir derrière moi. Je lui ai déjà fait tourner la tête avec mon magnifique comportement. Imaginez si je commençais à me mettre à rire, assise juste là sur le divan toute seule. Oubliez cela. En fait je ne veux pas l’imaginer. Les vêtements risquent fort d’être impliqués.

Mais je suis assise ici sur le canapé, me préparant mentalement à la pensée qu’une espèce de démon apocalyptique va passer la porte à la place d’une cruche vieille de vingt et quelques années.

Maintenant que j’y réfléchi, il se pourrait que ce soit un démon. Bordel ! Je n’étais même pas préparée pour ça! Je n’ai aucune arm—

“Angeeeeeeel!”

Super, elle est là. Et tout ce qu’elle a à faire, c’est dire un mot et je suis prête à la jeter dehors.

Angel se lève et l’accueille, comme le parfait gentleman qu’il est, “Carly! Tu es superbe.”

Ce n’est pas vrai. Elle ressemble à un rejet de – Hey! J’ai cette robe! Cette traînée m’a volé ma robe!

Mais au moins je peux être soulagée en sachant qu’elle me va vachement mieux qu’à elle.

Temps de mettre mon plan en action…

“Carly!” Je coure jusqu’à elle et lie mon bras au sien, “Ca fait plaisir de te voir! Je suis tellement heureuse que tu n’ais aucun effet secondaire de ton attaque d’hier soir.”

Ca a marché encore mieux que je l’avais prévu. Elle a l’air absolument horrifiée. “Q-Quoi?”

“Oh, rien. C’est juste que normalement, quand une femme blonde rencontre ce genre de démon géant, de mauvaises choses se produisent. De très mauvaises choses.”

J’aime tellement ça. “Quel genre de mauvaises choses?”

“Bien,” c’est une bonne chose que j’ai imaginé tout ceci plus tôt, “Tes cheveux tombent. Je veux dire tous tes cheveux. Et au point où ils ne pourront plus jamais repousser. Et puis tu vas simplement commencer à gonfler comme un ballon,” Je libère son bras et lui montre avec mes bras à quel point elle sera grosse, “genre de partout. Imagine le boursouflage permanent, seulement en dix fois pire!”

Elle a juste haleté! Ne ris pas. Ne pas rire. Ca ruinerait tout. Pense à des choses ennuyantes. Catalogage de démons, recherches, visions, base-ball…

“Et c’est juste le début. Ensuite, tu seras couverte de verrues vraiment affreuses sur ton—Oof!”

Angel et moi, il faut vraiment qu’on s’asseye pour avoir une petite discussion sur le petit dilemme ‘donner un coup de coude à Cordy dans l’estomac’ qu’il semble avoir développé. Je veux dire, all-ô? Super force de vampire? Ca fait vraiment mal!

Ce regard qu’Angel me lance m’a peut-être fait taire la nuit dernière, mais il ne va pas marcher cette fois.

“Carly, les symptômes sont totalement inexistants. Un jour, tu vas te réveiller chauve et cinq fois plus grosse!”

C’est tellement plus marrant que je ne l’aurais cru!

L’expression sur son visage? En direct, et sans prix. Je souhaiterais avoir un appareil photo ou quelque chose d’autre.

“Il n’y a pas un docteur chez qui je pourrais aller? Ca peut être st-stoppé?”

Voilà le coup de grâce…

“Tu veux dire que tu n’y es pas déjà allée?! Tu aurais dû y aller directement hier soir pour te faire vacciner! J’espère qu’il n’est pas trop tard pour toi !”

“Cordélia!” Mince. Angel semble terriblement fâché. Je n’étais pas tout à fait préparée à sa réaction. “Carly, ce que Cordy te dit n’est pas vrai. Rien de ce qu’elle vient de te dire ne va se produire. Regarde-la. Elle se porte parfaitement bien et elle n’a pas eu de vaccin!”

“C’est parce que je ne suis pas blonde, Angel.”

“Elle a raison. Elle a dit que ça infectait seulement les blondes! OhmonDieu. Je dois aller chez un médecin! C’est trop tard pour moi, Cordélia?”

Trop facile. “Qu’est-ce que tu attends?! Pars tout de suite!”

“J’y vais!”

Hah. C’était parfait. Je suis un génie.

“Angel, je suis désolée, mais je ne pense pas que ça aurait marché entre nous de toute façon. Tu te bats contre les démons depuis une vie, et moi étant une blonde, je suis plus susceptible d’être infectée par un méchant démon ou quelque chose d’autre. Tu comprends.”

Je crois qu’Angel est en mode choc. Il hoche juste la tête et la regarde partir, assommé.

Est-ce qu’il vient juste de grogner? OK, tout de suite serait un bon moment pour faire une sortie.

Bien, je ne suis pas vraiment allée loin avant qu’il ne tourne la tête et me regarde méchamment. Un regard méchant vraiment très effrayant, si je peux ajouter.

Avancer sur la pointe des pieds serait tellement plus efficace si je ne portais pas de talons.

Si je cours, jusqu’où pourrais-je aller?

“Qu’est-ce que tu viens de faire, nom de Dieu?”

Pas très loin, je présume.

“Je l’avertissais juste pour –“

“L’avertissais de quoi? Tu as tout inventé!” Je n’ai jamais entendu une personne vociférer auparavant. Jusqu’à maintenant, ça y est.

“OK… alors peut-être que certaines parties choisies étaient un peu fabriquées.”

“Tout était fabriqué!”

D’une façon ou d’autre, je ne crois pas vouloir me disputer sur le sujet avec Angel, étant donné qu’il a raison.

“Je sais.”

“Pourquoi?!”

Ow, mes tympans…

“Tu n’as pas obligé de crier!!”

Ow, mes tympans encore… Je ne savais pas que je pouvais être aussi bruyante.

Mais je lui ai fait comprendre. Il soupire et passe une main dans ses cheveux. Quelque chose qu’il fait pour se calmer.

“Juste- pourquoi, Cordy? Pourquoi?”

J’ai passé toute la journée à préparer ce plan et m’assurer que Carly n’emmène pas Angel diner ce soir, sans même savoir pourquoi je le faisais.

Donc c’est la stricte vérité quand je lui dis: “Je ne sais pas.”

Mais me croit-il? Nooooon…

“Tu le sais, Cordy. Et moi aussi.”

C’est quoi ce long silence? Il va finir sa pensée ou c’est à nouveau à mon tour de parler?

“OK, bien ça t’ennuierais de partager avec la classe alors?”

“Tu es jalouse.”

C’est la deuxième fois que j’entends ça aujourd’hui, et ça me rend dingue. Je ne suis pas jalouse!

“Tu es fou! Je ne suis pas jalouse!”

“Tu l’es!”

“Je l’suis pas!”

“Tu l’es!”

“Je l’suis p—“

Est-ce que ce sont les lèvres d’Angel sur les miennes?

Fin

Leave a Reply

*

%d blogueurs aiment cette page :