Flashback De Tueuse: Chapitre 1

-Buffy ? Qu’est-ce que tu fais ? Tu ne comptes tout de même pas être encore en retard à l’école ? cria la mère de Buffy depuis la cuisine d’où s’échappait une agréable odeur de café et de pancakes.

Buffy ouvrit un œil puis l’autre et compris en cet instant que tout cela n’était qu’un rêve. Il était si intense, si proche de la réalité qu’elle senti encore le temps d’un instant, le long frisson qui la parcourue lorsqu’elle a littéralement traversé le spectre de Guen cette étrange jeune femme venue d’on ne sait où. Elle chassa vite ces pensées lorsqu’elle vit l’heure qu’annonçait son radio réveil. 7h45. Elle allait effectivement être encore en retard pour le lycée.

Elle s’habilla en toute hâte, dévala les escaliers, pris un pancakes, déposa un baiser sur la joue de sa mère et sortie en trombe direction le Lycée de Sunnydale.

Lorsqu’elle arriva, les grilles de l’entrée principale étaient fermées.

Elle prit soin que personne ne la remarque et d’un bond sauta par-dessus.

Lorsqu’elle atteignit la salle de son cours de maths, elle constata à travers la lucarne, que l’ensemble des élèves étaient déjà installés et qu’ils écoutaient attentivement la leçon donnée par Mme Mc Dougal.

Certains, comme Willow, buvaient ses paroles et prenaient toute sorte de notes, pendant que d’autres élèves, comme Alex, regardait d’un air adorateur le joli petit tailleur que portait Mme Mc Dougal sans écouter le flux de ses paroles bien trop occupé à rêver à je ne sais quoi….

Ne souhaitant pas se faire remarquer une fois de plus, elle décida d’aller rejoindre Giles à la bibliothèque.

Giles, était comme à son habitude, plongé dans la lecture d’un livre occulte intitulé « les prophéties de drawalk » et buvait de temps à un autre une gorgée de son précieux thé Anglais. Il la remarqua à peine et lui donna en guise de bonjour son grognement habituel.

Elle s’assit à l’angle de son bureau et entama la conversation.

-Rien de nouveau de votre côté Giles ? Vous ne savez toujours pas où se cache le truc machin chose dont vous m’avez parlé ?

-Le truc machin chose est un Garundwald Buffy. C’est une créature particulièrement sanguinaire qui a pour habitude d’arracher les entrailles de ses victimes pour s’en nourrir. Et non, pour le moment je n’ai pas réussi à récolter la moindre information dans mes bouquins permettant de dénicher son repaire. Mais que me vaut ta présence de si bonne heure ? Comment se fait-il que tu ne sois pas en cours avec Mme Dougal comme les autres ?

-Et bien en fait, pour tout vous dire, hier soir je suis partie à la chasse aux vampires. J’espérais faire la rencontre de notre Garun machin chose mais je ne suis tombée que sur deux vampires qui essayaient de mettre les veines à blanc d’une jeune fille sortie du bronze pour fumer. Je suis donc rentrée plus tôt que d’habitude. Mais, cette nuit, j’ai fait un rêve particulièrement étrange. Ne vous moquez pas sinon à notre prochaine séance d’entrainement je frappe deux fois plus fort.

Giles referma son livre et regarda Buffy d’un air sérieux.

-Et quel était ce rêve ?

-Et bien je croyais me rendre auprès de vous à la bibliothèque quand tout à coup tout le décor s’est mis à changer. Je me suis retrouvée dans un cimetière en présence d’un fantôme du 18ème siècle qui m’a dit un truc pour le moins étrange. Il m’a dit de me méfier du « dévoreur de songes » je crois.

-Du dévoreur de songes ? Et le fantôme il était comment ?

-Elle, Giles s’était une fille. Elle était vêtue d’une robe pour le moins imposante, pleine de froufrous et de dentelles comme les princesses. Quoi que les princesses ne mettent généralement pas leurs seins en évidences…

-Et mis à part cette proéminence tu n’as rien remarqué d’autre ? Elle ne t’a rien dit de plus ?

-Elle m’a dit se prénommer Guen, que notre lignée est en danger et que je coure un grave danger. Je n’ai pas bien compris pourquoi mais elle parlait à la troisième personne. C’est certainement encore une histoire d’étiquette façon prout prout.

-Guen ? ohhhh lalala… »

-Je n’aime pas du tout quand vous dites ça Giles. C’est souvent annonciateur de très mauvaises nouvelles, voire d’apocalypse.

-Seins ? Qui a parlé de seins en évidence ? Parce que s’il y a quelqu’un qui se ballade les seins en évidence je devrais être le premier à voir ça. Claironna Alex qui venait de pénétrer dans la bibliothèque avec Willow.

-Alex pourrais-tu te rappeler que nous sommes ici dans une bibliothèque ? Est-ce trop te demander que de te tenir correctement ?

-Bonjour Giles ! dit Willow.

-Salut Buffy ! On t’a attendu ce matin pour le cours de maths avec Mme Mc Dougal Dit Alex. T’aurais vu, elle portait un joli petit tailleur et la mini-jupe qui allait avec était absolument (Giles regarda Alex du coin de l’œil d’un air tout à fait agacé) absolument…bon ça va je me tais vous avez gagné Giles !

-T’inquiète pas Buffy dit Willow, je te donnerai mes notes et on pourra réviser ensemble si tu veux pour le contrôle de vendredi.

-Par ce qu’en plus il y a un contrôle de Maths vendredi ? C’est la cerise sur le gâteau. Je ne sais pas du tout sur quoi portait la dernière leçon et j’ai encore rien révisé.

-Bon, dit Giles, on peut en revenir à nos démons maintenant s’il vous plait ? Buffy viens de m’avertir d’événement récents dont il faut qu’on s’occupe rapidement.

-Ah bon ? Qu’est ce qui se passe ? Quelqu’un est mort ? demanda Willow.

-Non fort heureusement. Mais cela ne serait tarder et les choses risquent de se gâter. Buffy a fait cette nuit un rêve étrange. Il pourrait s’agir d’un présage, d’un rêve prémonitoire.
Il va falloir que l’on redouble d’efforts et que l’on se partage les tâches car entre notre Garundwald en liberté qui peut tuer à sa guise et notre fantôme venu d’ailleurs, il va falloir qu’on travaille dur et tard. Willow, Alex pouvez-vous rester ce soir et m’aider à entamer des recherches ?

-Lorsqu’on a besoin du scoobygang il n’y a pas trente-six milles solutions dit Alex. Willow appelle ta mère et dis-lui que tu passes la nuit chez moi et moi, je vais dire à ma mère que ce soir je dors chez toi. Astuce imparable pour passer une merveilleuse nuit à plancher sur de vieux bouquins à la lumière d’une bougie.

– Quant à toi Buffy, il faudra que tu ailles patrouiller et faire la tournée des cimetières car j’ai lu dans mes livres que le Garundwald aimait aussi se repaitre de viscères de morts récents. Il se peut qu’il aille exhumer des corps qui ont été récemment mis en terre. Penses aussi à te rendre à la morgue, il se peut qu’il se rendre en premier là-bas attiré par l’odeur des corps en décomposition.

Tout à coup, la sonnerie retentie, marquant ainsi le rappel à l’ordre de la petite troupe devant se rendre au premier étage en cours de biologie.

 

A suivre…

Leave a Reply

*

%d blogueurs aiment cette page :